lundi 31 octobre 2016

Température du jour à Saguenay (31 octobre 2016)




Température du matin à Saguenay :         1 ° C 
Température du soir à Saguenay :           0 ° C


10 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la charrue


https://fr.wikipedia.org/wiki/Charrue




Veille des calendes de novembre (lundi, jour de la Lune), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.

Mauvais sang ne saurait mentir !

Le caricaturiste Garnotte a souligné ce qui fait toute l'ironie ees récents déboires de Justin Trudeau, le premier ministre du Canada : ses plus récents et plus grands ennuis n'ont pas été causés par le méchant et dictatorial dragon chinois mais par les parlementaires de la patrie de Tintin.
Les dictateurs l'aiment (son père, Pierre Eliott, les aimaient bien, les dictateurs, Fidel Castro et Mao en tête) et les représentants parlementaires se méfient de lui (avec raison : on l'a vu agir à l'égard de députés de l'opposition lors de votes au parlement canadien).
Mauvais sang ne saurait mentir !

À travers un hublot

Crédit photo : Le Soleil/Patrice Laroche

Le Château Frontenac, de Québec, à gauche, vu par l'un des immenses hublots du « Queen Mary 2 », il y a une ou deux semaines.
Accord ? Confrontation ?
Deux bâtiments édifiés par le même empire !
Accord !

Le haïku de l'inexorable destin


Le haïku de l'inexorable destin


tu as tout perdu
et tu l'ignores encore
tu ne pleures pas

dimanche 30 octobre 2016

Température du jour à Saguenay (30 octobre 2016)




Température du matin à Saguenay :        2 ° C 
Température du soir à Saguenay :           2 ° C


9 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'alisier

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sorbus_torminalis

Écorce d'alisier


3e jour avant les calendes de novembre (dimanche, jour du Soleil), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.

Bourreau et victime, bien et mal, beau et laid !

Crédit photo : Stéphane Morin/La Presse

Cet ours polaire a l'air bon, naïf et triste.
On ne l'imagine pas en prédateur, déchiquetant un phoque pour le dévorer.
Il est néanmoins prédateur et se nourrit (entre autres) de phoques crus qu'il dépèce lui-même quand il vit en liberté.
Mais, au point de vue symbolique, il représente les victimes des réchauffements climatiques.
C'est pour cette raison qu'on lui attribue cet air triste et qu'on lui donne le statut de victime.
Comme tout dans l'univers, il est le bourreau et la victime, le bien et le mal, le beau et le laid !

Poésie et paysages anglais

(Note préliminaire : j'ai déjà publié ce billet en 2009. Mais hier, voulant lui apporter quelques modifications esthétiques, je l'ai presque perdu : je le republie donc ici, parce qu'il me plaît encore)

En revenant d'Écosse nous avons fait le pèlerinage du « Lake District » dans le nord-ouest de l'Angleterre.

Rien ne peut davantage donner une idée de l'atmosphère de cette région que les deux photos que je vous présente ci-dessus : un calme lac avec de la brume dans le lointain sur des montagnes aux sommets arrondis; des cygnes qui nagent doucement.

J'ai d'ailleurs l'impression que l'addition de ces deux photos arrive à former l'image que les Anglais se font de leur pays, image qui est exacte si on excepte les grandes villes.
Paix, brume et douceur.


Je parle naturellement des Anglais qui sont restés en Angleterre et qui n'ont jamais songé à en partir.

Ces Anglais-là sont sans doute les survivants des Romano-Celtes que les Anglo-Saxons n'ont pas réussi à exterminer totalement lors de leur violente invasion de la Britannia.
Les Anglais qui se sont répandus à travers le monde pour satisfaire leur appétit de meurtre et de violence (et de conversion forcée à leur inguérissable puritanisme), et que nous connaissons bien en Amérique pour les subir depuis quelques siècles, appartenaient plutôt aux tribus anglo-saxonnes (accrues du cruel apport des tribus normandes à partir de la conquête de 1066), toujours prêtes à s'emparer avec rage des vies et des biens et pays d'autrui.


C'est pour le malheur du monde mais pour le bien de l'Angleterre qu'ils ont quitté leur île.
Comme je le disais à nos compagnes et compagnons de voyage : « Tous les méchants l'ont quittée, les bons sont restés ». 


Le « Lake District » m'apparaît donc comme une quintessence de l'Angleterre douce et romantique de ceux qui y sont restés.
C'est d'ailleurs là que se sont manifestés ces poètes qu'on a surnommés les « lakistes » : William Wordsworth (portrait ci-contre),
Coleridge (père et fils), Robert Southey, etc.

On parle même parfois de Walter Scott comme appartenant aux « lakistes ».
Nous avons visité la tombe de Wordsworth dans le cimetière de cette petite église typique de la campagne anglaise (une petite église de style gothique alors que le gothique partout ailleurs en Europe est plutôt le style des cathédrales) : St. Oswald’s Church (page en anglais au bout de ce lien), à Grasmere

La voici, suivie de la pierre tombale du poète (elle est dans le cimetière voisin de l'église) :

La poésie de Wordsworth, quand on y a accès sans une connaissance littéraire de la langue anglaise, semble plutôt prosaïque que poétique : des petites gens, des petits paysages, des petites fleurs, c'est ce qui me semble constituer le contenu de cette poésie.

Mais la poésie n'est jamais d'abord un contenu : elle est musique, rapports entre les mots qu'elle utilise, et rapports culturels plutôt que linguistiques, rapports affectifs, rapports intertextuels avec les autres poèmes écrits dans la même langue, etc.

J'ai essayé de traduire un poème de Wordsworth que je vous présente :

She dwelt among th'untrodden ways 


Beside the springs of Dove, 
A Maid whom there were none to praise 

And very few to love ; 



A violet by a mossy stone 

Half hidden from the eye ! 

Fair as a star, when only one
Is shining in the sky. 




She lived unknown, and few could know 

When Lucy ceased to be ;
But she is in her grave, and, oh, 
The difference to me ! 

 

***********

Elle habitait des chemins perdus 

Au-delà des sources de la Dove,
Cette jeune femme que personne n'appréciait 


Et que très peu de gens aimaient ;
 
C'était une violette dans la mousse 

À peine visible aux regards!
Brillante comme une étoile 


Qui scintille dans le ciel solitaire. 



Elle vivait inconnue et peu l'ont su 

Quand Lucy a cessé de vivre ; 

Mais elle est dans sa tombe et, oh,
Rien pour moi n'est comme avant !


Cela sonne plutôt comme les poèmes de Sainte-Beuve (Vie, poésies et pensées de Joseph Delorme) : prosaïsme, vie gâchée, etc.


Mais Baudelaire admirait la poésie de Sainte-Beuve (pas toujours de manière intéressée mais parfois désintéressée) et quelques poèmes des « Fleurs du mal » sont des tentatives réussies pour donner à la poésie prosaïque ce supplément d'âme qui manque aux poèmes du célèbre critique.

Je crois que le poème de Baudelaire vous donnera une idée plus précise que ma traduction du poème de Wordsworth de la poésie des « lakistes » :
 

La servante au grand cœur dont vous étiez jalouse,
Et qui dort son sommeil sous une humble pelouse, 


Nous devrions pourtant lui porter quelques fleurs. 

Les morts, les pauvres morts, ont de grandes douleurs,
Et quand octobre souffle, émondeur des vieux arbres,
Son vent mélancolique à l'entour de leurs marbres,
Certes, ils doivent trouver les vivants bien ingrats, 


À dormir, comme ils font, chaudement dans leurs draps,
Tandis que, dévorés de noires songeries,
Sans compagnon de lit, sans bonnes causeries, 


Vieux squelettes gelés travaillés par le ver, 

Ils sentent s'égoutter les neiges de l'hiver
Et le siècle couler, sans qu'amis ni famille 


Remplacent les lambeaux qui pendent à leur grille. 



Lorsque la bûche siffle et chante, si le soir,
Calme, dans le fauteuil je la voyais s'asseoir,
Si, par une nuit bleue et froide de décembre,
Je la trouvais tapie en un coin de ma chambre, 


Grave, et venant du fond de son lit éternel 

Couver l'enfant grandi de son œil maternel,
Que pourrais-je répondre à cette âme pieuse, 


Voyant tomber des pleurs de sa paupière creuse ?

Quoi qu'il en soit notre excursion sur le navire que vous voyez ci-dessous sur le lac Windermere nous a, quant à elle, paru pleine de cette poésie que nous ne pouvions pas, par manque d'expériences et de culture anglaises, trouver dans les mots des poèmes.




Re-colorisations et reconstructions

Au centre, c'est l'empereur Trajan représenté sur sa colonne re-colorisée, à Rome, recevant les têtes coupées de Daces vaincus que lui présentent des légionnaires.
Cette scène a été re-colorisée par Ritchie Pogorzelski (profil Facebook en allemand).
Outre la colonne Trajane, celui-ci a re-colorisé beaucoup de stèles disséminées dans l'empire et dans la Ville (voir ici).
Voyez cette stèle de prétoriens, l'une de ses œuvres :


Il a également reconstruit les statues des guerriers de Riace dont je vous ai déjà parlé .
Les voici, reconstruits :


samedi 29 octobre 2016

Température du jour à Saguenay (29 octobre 2016)




Température du matin à Saguenay :        -2 ° C 
Température du soir à Saguenay :           1 ° C


8 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la scorsonère

https://fr.wikipedia.org/wiki/Scorson%C3%A8re



4e jour avant les calendes de novembre (samedi, jour de Saturne), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.

Le haïku de la larme absente


Le haïku de la larme absente

même cette larme
n'a pas coulé de ses yeux
quand l'amour est mort

Variation 

même cette larme
n'a pas coulé de ses yeux
l'amour poignardé



Le haïku de la lumière de la terre


Le haïku de la lumière de la terre

perdu le soleil
la lumière de la terre
surgira bientôt


vendredi 28 octobre 2016

Température du sjourà Saguenay (28 octobre 2016)




Température du matin à Saguenay :        -1 ° C 
Température du soir à Saguenay :           1 ° C


7 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la figue

https://fr.wikipedia.org/wiki/Figue



5e jour avant les calendes de novembre (vendredi, jour de Vénus), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.

Porte de chance

Une intéressante porte de jardin.
Végétale. comme il se doit, quoique métallique.
J'ai feint qu'elle était composée de trèfles à quatre feuilles, pour nous porter chance , à vous et à moi.
À moi surtout, si vous permettez !
Charité bien ordonnée ...

Octobre et croix à Tadoussac

Vue de la plage et du village de Tadoussac, en octobre, à partir de son quai.
Couleurs automnale de la nature à droite ; couleurs d'origine humaine, au centre et à gauche !
Dans la montagne, à gauche, une croix : zoom (un peu flou) sur elle :

Je vous la présenterai à nouveau l'an prochain, mieux définie !

Erreurs et fautes

https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Fitzgerald_Kennedy
Que de fautes ce président étasunien, comme ses prédécesseurs et ses successeurs, a alors commises, par refus de corriger ses erreurs !
Pensons au Viet-Nam, à Cuba, à bien d'autres choses encore...
Mais ce n'est pas que dans le domaine politique que le refus de corriger ses erreurs transforment celles-ci en fautes : dans le domaine des relations interpersonnelles aussi (et surtout), la chose se voit tous les jours.

jeudi 27 octobre 2016

Température du jour à Saguenay (27 octobre 2016)




Température du matin à Saguenay :            -2  ° C 
Température du soir à Saguenay :              0 ° C


6 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'héliotrope

https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9liotrope



6e jour avant les calendes de novembre (jeudi, jour de Jupiter), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.

Une si grande et si vaine souffrance pour une si scandaleuse jouissance !

Celui ou celle qui a d'abord publié sur la Toile cette variation sur « La Cène » de Vinci l'avait ré-intitulée « L'heure de l'addition », ce qui était fort spirituel, convenons-en !
Soyons plus sarcastique : les autres convives, dont les successeurs seront, pendant deux mille ans, les membres de la Curie romaine et autres cardinaux (voire papes), ont pris leur jambes à leur cou pour se précipiter à Rome afin d'y réserver les superbes appartements et palais dont ils lègueront éventuellement la confortable jouissance à ces successeurs, qui ne manqueront jamais de l'accepter.
Une si grande et si vaine souffrance pour une si scandaleuse jouissance !

L'immense lune d'octobre

Crédit photo : ©  Dani Caxete

Un décor de théâtre ?
Non, c'est une immense lune d'octobre, en Espagne, avec silhouettes sur une montagne, peut-être adoratrices de la sauvage et vierge Artémis.
Je ne sais de quelle année.
Je ne sais ce qu'elle annonçait, si belle !

mercredi 26 octobre 2016

Température du jour à Saguenay (26 octobre 2016)




Température du matin à Saguenay :            1 ° C 
Température du soir à Saguenay :              0 ° C


5 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'oie

https://fr.wikipedia.org/wiki/Oie



7e jour avant les calendes de novembre (mercredi, jour de Mercure), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.

Le haïku de l'ange rouge et noir

 Aero décapotable modèle 50 Spécial, 1939



Le haïku de l'ange rouge et noir

vole vers la mort
avec tes ailes d'acier
ange rouge et noir

Deux civilisations

Les années trente et notre époque : deux civilisations !
Cette sculpture de skieur (œuvre de Karl Hagenauer : page en anglais au bout de ce lien) est un porte-mégot, doublé d'un écrase-mégot.

La fourche formée par les skis appuyés l'un sur l'autre tient la cigarette allumée pendant que le fumeur est occupé à autre chose.
La fumée, naturellement, persécute les narines des personnes qui entourent celui-ci et, peut-être, leur inocule un cancer du poumon, voire du pharynx ou du larynx.
Quand le fumeur a terminé de consommer sa dose de drogue, il écrase le mégot, répandant une odeur nauséabonde.
Deux civilisations, vous dis-je !
Les sirènes ne sont pas seules à avoir un chant à la fois beau et mortel !

mardi 25 octobre 2016

Température du jour à Saguenay (25 octobre 2016)




Température du matin à Saguenay :            1 ° C 
Température du soir à Saguenay :              0 ° C


4 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la betterave


https://fr.wikipedia.org/wiki/Betterave




8e jour avant les calendes de novembre (mardi, jour de Mars), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.

Ce temps approche !

Ce temps approche !
(Cela dit sur un ton apocalyptique comme : « La Fin approche ! »)
Repentez-vous, pourrais-je ajouter ...
Mais rassurez-vous, c'est seulement au Québec !

Le soir tombe, l'été tombe

Le soir tombe, l'été tombe sur les bords du Saguenay, à Cap au Leste.

Le haïku des dessins en noir

Les doigts de la nuit
les doigts de l'hiver dessinent
en noir les rivages 

lundi 24 octobre 2016

Température du jour à Saguenay (24 octobre 2016)




Température du matin à Saguenay :            1 ° C 
Température du soir à Saguenay :              1 ° C


3 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la poire

https://fr.wikipedia.org/wiki/Poire



9e jour avant les calendes de novembre (lundi, jour de la Lune), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.

Le haïku du départ


Le haïku du départ

tu dois t'en aller
il faut partir il n'y a
pas grand-chose ici


Athina

Ce panneau routier entre l'aéroport d'Athènes et la ville, comme la plupart des panneaux routiers qui apparaissent là où les autorités grecques pensent qu'il y aura des étrangers en voiture, transcrit en caractères latins (les nôtres) les noms qui sont en caractères grecs.
Celui-ci transcrit « Αθήνα » en minuscules ou « ΑθHNA » en majuscules , le nom d'Athènes en caractères grecs, en « ATHINA », son équivalent en caractères latins.
À mon arrivée en Grèce, il m'a appris deux choses à propos du grec que mes professeurs de grec ne m'avaient pas appris.
D'abord que le « θ » ( « thêta », c'est son nom) se prononce comme le « th » en anglais (mes professeurs, très souvent des Européens francophones, le prononçaient comme le « t » en français : cela valait mieux que le prononcer « z » comme le font certains Français).
Ensuite, que « H » ou « ή » (« êta » ) se prononce « i » et non « è » comme il se prononçait en grec ancien et comme nous le prononcions dans les cours de grec (ancien).
C'était un bon début de voyage, ne trouvez-vous pas ?

Lanternon à Tadoussac

Le lanternon de l'hôtel Tadoussac vu des hauteurs du village, avec, à l'horizon, des montagnes de Charlevoix, et le ciel et le fleuve à peine tachés de bleu.

dimanche 23 octobre 2016

Température du jour à Saguenay (23 octobre 2016)




Température du matin à Saguenay :            2 ° C 
Température du soir à Saguenay :              1 ° C


2 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du céleri

https://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9leri


10e jour avant les calendes de novembre (dimanche, jour du Soleil), année 2769 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.