vendredi 31 octobre 2014

Température du jour à Saguenay (31 octobre 2014)




Température du matin à Saguenay :             0° C
 Température du soir à Saguenay :               3° C


10 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la charrue


http://fr.wikipedia.org/wiki/Charrue


Charrue


Veille des calendes de novembre (vendredi, jour de Vénus), année 2767 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain



Julien II dit l'Apostat

Admirable empereur trop tôt assassiné,
selon moi par des Chrétiens.
  

Les toilettes comme lieux remarquables


C'est une photo prise au Portugal, peut-être à Carcavelos où habite actuellement le photographe.
Je vous la présente parce que, sans doute, lors d'un voyage au Portugal, elle m'aurait extrêmement intéressé à cause, oui, de son joli panneau de métal forgé mais surtout par ce qu'elle indique.
Quand on est en voyage, loin de chez soi, on passe chaque journée à chercher des toilettes, entre les visites aux cathédrales, aux palais et aux autres monuments (et plus encore quand on prend de l'âge).
Je dirais même que les toilettes sont des lieux aussi remarquables que les autres pour les voyageurs.
Le mot « Urinol » qui apparaît sur le panneau est très parlant, même s'il est étranger (je n'ai même pas cherché dans un dictionnaire ce qu'il pourrait signifier).
Vous voulez voir le joli panneau de plus près ? 

L'horrible feuille rouge

Voilà, l'horrible feuille rouge est gelée parmi les brins d'herbe.
Comme eux, elle rendra enfin le seul service qu'elle peut rendre à la nature et aux humains : elle pourrira et se transformera en engrais.
Ou en poison, ce qui ne serait pas étonnant de sa part et ne m'étonnerait pas pour ma part.

Forte barbe, voile opaque : mêmes accessoires suspects !

On voit de plus en plus de ces barbus en Occident où, pourtant, la majorité des gens ne croient pas dans les injonctions anti-rasage d'un livre que certains prétendent écrit sous la dictée d'un dieu.
(Un dieu qui se préoccupe des poils, trouvez-vous que c'est un dieu sérieux ? Moi pas! Pas plus qu'un dieu qui se préoccupe de nourriture ou de prépuce ou d'hymen !)
Jusqu'à présent, seuls ceux qui avaient un petit défaut facial à cacher en portaient (avec une longueur de poils plus raisonnable).
Ou les Pères Noël, et avec des poils vraiment très blancs !
Le phénomène nous apprend peut-être quelque chose à propos du fonctionnement de la mode.
On a tant vu, en effet, d'Islamistes barbus dans les médias, que les moutons habituels leur ont emboîté le pas (si l'on peut dire).
Mais peut-être le ramage épouse-t-il le plumage et peut-être se trouve-t-on devant des Islamistes clandestins.
Je pressens que de plus en plus de femmes pourtant incroyantes se camoufleront bientôt le visage sous un voile chic.
Forte barbe, voile opaque : mêmes accessoires suspects !

jeudi 30 octobre 2014

Température du jour à Saguenay (30 octobre 2014)




Température du matin à Saguenay :             4° C
 Température du soir à Saguenay :               3° C


9 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'alisier

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sorbus_torminalis

Alisier


3e jour avant les calendes de novembre (jeudi, jour de Jupiter), année 2767 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain



Julien II dit l'Apostat

Admirable empereur trop tôt assassiné,
selon moi par des Chrétiens.
  

Une histoire du lac de Garde

Sur le lac de Garde, Limone sul Garda.
Je ne sais pas si c'est sur les rives voisines de ce village que Fabrice del Dongo jouait avec ses amis paysans (comme son père véritable), ou plus près de Sirmione, que j'ai visité.
Je préfère penser que c'est près de Sirmione, la patrie de Catulle.
Mon ancien coiffeur y avait un beau-frère italien qui avait fait une bonne affaire en y acquérant à bas prix, dans les années cinquante, un appartement qui valait un ou deux millions d'euros au début des années 2000.
Mais il avait considérablement vieilli, ce beau-frère (comme d'ailleurs mon ancien coiffeur), et la plus-value de son appartement sera dépensée par ses héritiers (peut-être est-elle d'ores et déjà  en train d'être dépensée).
On croirait une histoire romaine du temps de Catulle.
Mêmes lieux, mêmes histoires !

Navette maritime sur le Saguenay

C'est l'intérieur de la navette maritime « Fjord du Saguenay II » que nous avons empruntée au mois d'août pour faire le trajet de La Baie à l'Anse-Saint-Jean sur le fjord du Saguenay.
Il y a ma femme au premier plan afin de rendre la photo plus intéressante.
Comme vous le constatez, la navette a plutôt la forme d'un bateau-mouche, avec ses parois presque entièrement vitrées.
En voici une vue extérieure :

mercredi 29 octobre 2014

Température du jour à Saguenay (29 octobre 2014)




Température du matin à Saguenay :             8° C
 Température du soir à Saguenay :               6° C


8 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la scorsonère

http://fr.wikipedia.org/wiki/Scorson%C3%A8re


Scorsonère d'Espagne




4e jour avant les calendes de novembre (mercredi, jour de Mercure), année 2767 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain



Julien II dit l'Apostat

Admirable empereur trop tôt assassiné,
selon moi par des Chrétiens.
  

Un supplice de la croix

Sur cette rive de la Baie des Ha ! Ha ! il y a une croix que je n'avais jamais vue, avant cette excursion en bateau au mois d'août qui nous a conduit jusqu'à l'Anse-Saint-Jean.
Pouvez-vous la voir ?
Je ne l'ai vue, pour ma part, que lorsque j'ai regardé la photo suivante où j'avais fait un zoom sur cette rive :

Dans la première photo, la croix est à gauche (regardez bien).
Peut-être est-ce un acte plus patriotique que religieux que d'ériger ainsi des croix sur tous les sommets montagneux que l'on rencontre, en croyant imiter le geste auguste de Jacques Cartier, à Montréal (appelée alors « Hochelaga »), sur le mont Royal (du nom qu'il a donné à cette montagne, qui a donné en retour, plus tard, son nom à la ville) en septembre 1535.
Ou peut-être le peuple québécois est-il pour l'éternité destiné à subir ce qu'on pourrait appeler un « supplice de la croix » de la part de ceux qui veulent lui imposer leur croix personnelle en croyant ainsi sauver leur âme pourtant d'ores et déjà irrémédiablement perdue par ce geste même d'imposer aux autres leur croyance personnelle.

Papa nourricier

Je ne crois pas que bébé soit très content de participer ainsi à une expérience visant à démontrer l'égalité des sexes (à rebours, je dirais).
Surtout avec une paille !
Mais c'est une voie d'avenir, me semble-t-il (si on remplace la paille par une tétine) : on n'a qu'à penser que c'est une manière plus théâtrale pour papa de donner le biberon, faute de sein « galactophore » réel.

Une très agréable mort

Voilà un tableau de Benjamin West que j'ai toujours grand plaisir à regarder : c'est « La Mort de Wolfe » peint en 1771.
Pas pour des raisons esthétiques, vous le devinez !
Tous ceux qui y sont représentés ont l'air affligé ; moi, devant, je n'éprouve que de la joie : enfin ce massacreur qui, pendant toute l'année 1759 a détruit, par des bombardements insensés, les villages de la Nouvelle-France, tout le long du Saint-Laurent, et la ville de Québec elle-même, a le destin qu'il mérite.
Je me demande pourquoi on a représenté un Amérindien affligé lui aussi, au premier plan : ses compatriotes subiront le sort des peuples que les compatriotes du mourant réservent aux peuples qu'ils méprisent (Irlandais, Acadiens, Écossais, Bretons de Britannia qui n'ont pu se réfugier en Armorique, francophones de la Nouvelle-France et du Canada, etc.)
Si ce mourant avait survécu, cette âme damnée cruelle de William Pitt, le massacre aurait été plus rapide encore.
Celui-là et bien d'autres.
On prétend que le peintre a fait de Wolfe, dans ce tableau, une figure christique : cela n'aurait rien pour me déplaire si cela implique que Wolfe a subi les mêmes longues tortures que Jésus-Christ, qu'il aurait méritées bien davantage.
Hélas, non !
Que soit loué, en tous cas, l'auteur du tir mortel.

mardi 28 octobre 2014

Température du jour à Saguenay (28 octobre 2014)




Température du matin à Saguenay :             0° C
 Température du soir à Saguenay :               8° C


7 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la figue

http://fr.wikipedia.org/wiki/Figue

Figues


5e jour avant les calendes de novembre (mardi, jour de Mars), année 2767 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain



Julien II dit l'Apostat

Admirable empereur trop tôt assassiné,
selon moi par des Chrétiens.
  

Le pharaon infirme


 réalisée à partir des scanners 3D de la momie royale. 
Crédit : BBC (©)
 

Le pauvre corps infirme du pharaon mort à 19 ans a été reconstitué : c'est le fils d'un frère (Akhénaton) et de sa sœur (appelée en anglais « La Jeune Dame »).
Il avait un pied bot, comme vous le voyez (on a trouvé dans sa tombe plus de 130 cannes ou bâtons dont il avait besotn pour marcher), il avait développé la maladie de Kohler au cours de son adolescence et est mort à cause du paludisme et des déficiences génétiques héritées de ses parents consanguins.
Contrairement à la plupart des gens, il est plus beau mort que vivant, ne croyez-vous pas ? Du moins quand il est recouvert d'or et de métaux précieux !
 


Vivre deux ou trois fois

http://fr.wikipedia.org/wiki/Omar_Khayyam
Voyager dans un tel paquebot, dans les décors que l'on sait, c'est vivre plus que deux fois comme l'écrivait Omar Khayyām, c'est vivre trois fois.
Les seuls photos qu'on a de ces décors sont en noir et blanc, comme celle-ci de la salle à manger de la 1ère classe :

On peut aussi les imaginer grâce aux photos couleur du Restaurant du 9e dans l'ancien édifice Eaton de Montréal (ici).
En voici un exemple :

C'est de l' « Art déco », en doutiez-vous ?

Photo ratée

C'est dans la Réserve faunique des Laurentides, sortie Québec, le 24 octobre dernier.
Cette photo ne montre pas ce que je voulais photographier pour vous le présenter.
Quelques minutes auparavant (le temps de trouver l'appareil-photo perdu quelque part dans la voiture), ce nuage qui couvre le sommet de la montagne au centre droit couvrait presque entièrement celle-ci excepté le sommet qui, alors, dépassait.
On se serait cru dans l'Himalaya (sans la neige).
Mais il s'effiloche et s'élève dans la photo que j'ai réussi à prendre, me faisant rater celle-ci.
Je vous présente la photo ratée.

Large panorama (et larges sièges) dans les avions ?

http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/10/27/avion-sans-fenetre-profiter-vue-panoramique-en-plein-vol_n_6055846.html
Si la disparition des hublots permet aux passagers des avions de ne plus se sentir (le mot est juste) traités en sardines et d'avoir des sièges plus larges, ce sera excellent : on ne voit presque rien de toute façon par ces minuscules hublots qui accentuent encore l'impression d'être dans une boîte de conserve ou dans un bocal de verre épais.
(L'article du Huffington Post Québec est ici).

lundi 27 octobre 2014

Température du jour à Saguenay (27 octobre 2014)




Température du matin à Saguenay :             4° C
 Température du soir à Saguenay :               3° C


6 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'héliotrope

http://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9liotrope

Héliotrope 

6e jour avant les calendes de novembre (lundi, jour de la Lune), année 2767 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain



Julien II dit l'Apostat

Admirable empereur trop tôt assassiné,
selon moi par des Chrétiens.
  

Le Stade et la Tour inclinée

Cette photo aérienne de Montréal, prise à partir du sud-est de la ville et publiée aujourd'hui dans le journal « La Presse » (voyez le tampon à droite) me semble intéressante en ce qu'elle montre la puissance du Stade olympique et de sa Tour inclinée (à droite aussi) dans le paysage de l'île : la Tour et le Stade, si beaux, si originaux architecturalement et si différents, tirent la ville vers eux et je suis sûr qu'ils tracent la voie de l'avenir.
Les voici de plus près :

 

Un remarquable blanc québécois

Le vin blanc dans ce verre (avec dessin de panache, regardez bien) du restaurant « Le Panache », c'est un blanc québécois du Vignoble Sainte-Pétronille de l'île d'Orléans, voisine de Québec, sur le fleuve Saint-Laurent.
On me l'avait servi pour accompagner l'entrée de crevettes
Le nom du vin ? « Le Voile de la mariée ».
C'est le premier vin blanc québécois qui me plaît vraiment.
Léger (12,2%) (il ne s'est pas laissé emporter par l'horrible ouragan de la parkerisation), d'un gris doré, il est fait de raisins appartenant aux cépages hybrides Vandal-Cliche & Vidal blanc.
Jacques Cartier a eu raison, en 1535, de nommer « île de Bacchus » cette île (qui deviendra ultérieurement « d'Orléans » en l'honneur d'un fils de François 1er), car c'était (et c'est encore, on le constate) l'île du dieu du vin chez les Romains, Bacchus (Dionysos, chez les Grecs).
Vous voulez voir l'étiquette du « Voile de la mariée » ?


Et l'heureuse bouteille à bouchon vissé, qui évite le si fréquent « bouchonnage » dû aux bouchons de liège ?


Des Sauvages !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_de_l%27Incarnation
Devenir Français c'est, en effet, l'emprisonnement, devenir « Sauvage » c'est la liberté, Marie de l'Incarnation l'avait bien senti !
C'est l'histoire du Québec (à partir de la Nouvelle-France) et des Québécois.

Les ancêtres français des Québécois, dans ces immenses espaces, loin de la dictature royale et catholique, et loin, surtout, de l'opinion envieuse et dénigrante d'autrui, se sont assimilés à la culture amérindienne et sont devenus des « Sauvages » plus que des « Français » (à quelques exceptions près).
Peut-être étaient-ils un peu plus sauvages que les autres Français, d'entrée de jeu, pour fuir ainsi la dictature des Bourbons et des papes : l'Europe !
Comme ceux qui immigrent au Québec à présent, plus nombreux en dix ans que pendant les cent cinquante années de la Nouvelle-France et qui fuient un autre emprisonnement.
N'eût été la déplorable conquête anglaise, nous aurions fondé une culture métisse, amérindienne de mœurs et française de langue.
Mais peut-être la fonderons-nous un jour, quand nous aurons le courage d'être libres, enfin libres !
Comme les sauvages qui vivaient avant nous dans ce Nouveau Monde !
(Voir l'article du Devoir à ce sujet « La Conquête (des origines) », ici).

dimanche 26 octobre 2014

Température du jour à Saguenay (26 octobre 2014)




Température du matin à Saguenay :             5° C
 Température du soir à Saguenay :               4° C


5 brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'oie



Oie



7e jour avant les calendes de novembre (dimanche, jour du Soleil), année 2767 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain



Julien II dit l'Apostat

Admirable empereur trop tôt assassiné,
selon moi par des Chrétiens.
  

Le « Queen Mary 2 » de la fenêtre du « Panache »

C'est le « Queen Mary 2 » amarré au quai de la Pointe-à-Carcy du Port de Québec, photographié de notre table, par la fenêtre du restaurant « Le Panache » de l'Auberge Saint-Antoine, le 24 octobre.
Magnifique paquebot, plein de significations et qui, contrairement à ce qui sort maintenant des ateliers de construction navale, a conservé l'air svelte des paquebots des années trente, tout en étant à la fine pointe de la modernité.
Voyez le beau navire entier amarré au même quai mais photographié de plus haut que de notre fenêtre du « Panache » (photo empruntée à Wikipédia, ici) :

http://1.bp.blogspot.com/-aSn-AZhKItA/VE2YeT0lwFI/AAAAAAAA9E0/70F_lYiKLAA/s1600/Paquebot%2Bentier_Fotor.jpg
C'est si beau le Vieux-Québec sous le Cap Diamant (et cela depuis le temps de la Nouvelle-France), et devant le grand fleuve éternel : cliquez ici (surtout pas sur la photo) pour mieux voir et admirer : le « Queen Mary 2 » n'est jamais aussi beau qu'à ce quai.

L'arrivée au Saguenay

La partie centrale du Saguenay (la région du Lac-Saint-Jean exclue) telle qu'elle apparaît de la voiture, à la fin octobre (hier, 25 octobre), en arrivant de Québec.
La voiture roule sur la dernière hauteur des Laurentides.

Ces montagnes bleues, au loin, qui soulignent l'horizon, c'est la chaîne des monts Valin.
À gauche, la fumée blanche qui s'élève devant eux, une usine, peut-être l'aluminerie de Laterrière ou celle d'Arvida.
Les couleurs de l'automne sont toutes « chutes » à terre (comme écrit Ronsard), il ne reste debout que le vert des conifères.
Vous remarquez le réverbère leitmotiv à droite ?

Couleurs à Londres

Crédits photo : Nick Garrod

Une entrée très colorée d'un bâtiment industriel « Art déco » de Londres, le Hoover Building (page en anglais au bout de ce lien).
Je ne le connais pas, je ne l'ai pas visité mais je suis tombé sur cette photo dans un site consacré à l' « Art déco ».
J'ai fait des recherches et j'ai trouvé plusieurs autres photos.
En voici trois autres de ce magnifique bâtiment :

Crédits photo : Steve Cadman


Crédits photo : Nick Garrod