vendredi 30 novembre 2012

Température du jour à Saguenay (30 novembre 2012)


Température du matin à Saguenay :  -14 ° C
    Température du soir à Saguenay : -12° C


 10 frimaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la pioche




Veille des calendes de décembre (vendredi, jour de Vénus), année 2765 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.


La 1ère tétrarchie, comprenant Dioclétien lui-même,
Maximien
, Galère et Constance Chlore
succède à
Dioclétien.


Seul de sa couleur parmi tout le blanc

En voyant cette photo je me suis dit que si la neige continue de tomber cette nuit et demain, nous en serons là.
Et le pauvre oiseau rouge restera seul de sa couleur parmi tout le blanc.
Et puis je me suis dit aussi (je parle beaucoup aux autres et je parle beaucoup à moi-même aussi : « Je est un autre », vous le savez), je me suis donc dit que je voyais peut-être l'une des origines de l'arbre de Noël.
Je me suis dit encore que je devais vous présenter cette photo : ce froid tout blanc et cette petite tache rouge qui est comme un cœur battant parmi tout ce froid blanc.
(Je n'ai pas osé ajouter « mort » mais j'aurais pu écrire « endormi »).
Je me suis dit enfin que j'allais écrire ce haïku :

Parmi ce qui dort
un cœur rouge s'est posé
ne t'envole pas

Aussi bien rien

Un argument vraiment moderne pour vendre des poivrons à Amalfi, un lieu très ancien.
S'il existe un paradis après la mort (ou un enfer, l'un ne va pas sans l'autre pour faire en sorte que les gens ne vivent pas leur seule vie, celle d'à présent), quelle déception pour les humains quand ils verront qu'il n'y a pas de sexe puisqu'il sera inutile !
À quoi passeront-ils le temps ?
(C'est l'éternité que je veux dire).
Y aura-t-il, du moins, du sport à la télé ( et de la télé) ?
Sinon, aussi bien rien, ne trouvez-vous pas ?

Malbouffe de destruction massive

Cela ne vous étonnera pas, l'inscription sur ce sac McDonald's se lit comme ceci (nous sommes aux USA) : « Massive McMuffin Breakfast Now Being served ».
Je pourrais en donner une traduction assez exacte mais il manquerait certains mots en français dont la présence en anglais exprime bien le danger mortel qui est contenu dans ce sac de McMuffins nouvellement servis pour le petit déjeuner dans les restaurant McDonald's étasuniens.
Je vais donc traduire inexactement par « McMuffins de destruction massive pour le petit déjeuner ».
Car, j'en suis sûr, les McMuffins contenu dans ces sacs obèses seront la cause d'une explosion continentale, sinon planétaire, d'obésité.
Voyez ce sac comme une bombe  de malbouffe prête à exploser.
Et le type assez maigre qui se tient à côté comme une malheureuse victime collatérale de l'explosion prochaine.
Voyez ces deux innocentes complices -futures victimes collatérales elles aussi- qui en transportent un vers leur lieu de travail :


jeudi 29 novembre 2012

Température du jour à Saguenay (29 novembre 2012)


Température du matin à Saguenay :  -14 ° C
    Température du soir à Saguenay : -15° C


 9 frimaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du genièvre


Baies de genièvre


3e jour avant les calendes de décembre (jeudi, jour de Jupiter), année 2765 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.


La 1ère tétrarchie, comprenant Dioclétien lui-même,
Maximien
, Galère et Constance Chlore
succède à
Dioclétien.


L'éternel retour

J'ai trouvé cette phrase sur ce site .
Ce sont les phrases d'un prêtre égyptien et la religion égyptienne est disparue depuis ce temps, et non le monde, mais elle a malheureusement été remplacée par des religions pires encore, et le prêtre par des prélats encore plus obtus.
Mais comme ces prélats font le même constat aujourd'hui que le prêtre égyptien à propos des enfants qui n'écoutent pas leurs parents, j'espère qu'elles aussi, et ces prélats et leurs collègues, disparaîtront à leur tour et feront place enfin à la liberté de croyance (ou de non-croyance).
(Je suis sans doute trop optimiste, les humains ont un impérieux besoin d'être stupides).

Les hôtes les plus intéressants

 Crédit Photo: OLI SCARFF / AFP

Photo « aérienne » d'un grand dîner offert par Sa Majesté britannique au château de Windsor (le château qui a donné son nom à la dynastie pour camoufler ses origines allemandes).
Sa Majesté et sa famille se trouvent au centre de l'énorme table, là où vous voyez à droite un petit groupe de domestiques sans doute attentifs.
Question importante : les hôtes les plus intéressants se trouvent-ils aux bouts de la table ou près de la famille royale ? Ou tous les hôtes sont-ils également intéressants (inintéressants, dites-vous ? ), ayant eu l'honneur d'être, par Sa Majesté, invités à sa royale table ?

Aussi grand soit le monde, aussi petite notre tête

Vous présentez cette publicité à un enfant ou à un « cœur pur » (ils sont rares de nos jours, il faut bien le reconnaître) il voit un gros tube et une petite boîte.
Vous la présentez à des gens comme vous et moi (je ne parlerai ni de notre cœur, ni de notre intelligence, ni de notre expérience de la vie) et ils sauront parfaitement ce que signifie cette publicité.
Il n'y a rien dans l'image, tout est dans la tête.
Ainsi le monde et notre regard : le monde n'est pas devant nos yeux, il est dans notre tête.
Aussi grand soit le monde, aussi petite soit notre tête !

mercredi 28 novembre 2012

Température du jour à Saguenay (28 novembre 2012)


Température du matin à Saguenay :  -10 ° C
    Température du soir à Saguenay : -3° C


 8 frimaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du miel

  
Rayons de miel


4e jour avant les calendes de décembre (mercredi, jour de Mercure), année 2765 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.


La 1ère tétrarchie, comprenant Dioclétien lui-même,
Maximien
, Galère et Constance Chlore
succède à
Dioclétien.


Elle avait la marche légère / Et de longues jambes de faon ...

C'est ce à quoi certains dévouent l'essentiel de leur pensée.
Remarquez que c'est sans doute meilleur pour la santé que penser à la malbouffe ou au malboire.
Ou à rien !

Nature morte pour mourir

 Crédit photo :

Ce n'est pas une photo publicitaire de qui vous savez, comme vous le pensiez.
C'est une nature morte dégoulinante de réalisme de l'artiste danois Tjalf Sparnaay (page Facebook en anglais au bout de ce lien).
Elle n'est pas faite pour donner de l'appétit. 
Au contraire !
Mais comme je connais la nature humaine, je pense que vous salivez, comme devant tout ce qui est mauvais pour votre santé.
Personnellement je hais ce type de sandwich.
Mais s'il est divisé en plus petites parties ...
Hélas je suis humain moi aussi.
Et voué à ma propre perte moi aussi.
Et voué à la perte de la planète moi aussi.
Dégoûtante nature humaine !
Voici ce qui aurait dû nous faire saliver (preuve que son art ne veut que notre bien) :


Chiasme : le mauvais est éclatant ; le bon est terne. 
Comme toujours : regardez les chefs religieux,  les rois, les dictateurs, le mauvais est éclatant. 
Le bon est invisible !
Peut-être inexistant !

On recherche le Père Noël

J'ai l'impression que les enfants n'ont pas grand chose à attendre du Père Noël cette année.
Le « New Yorker » a publié son numéro qui portait cette page couverture en août et voyez le peu de banquise qui restait alors au vieil homme enlevé à son Pôle Nord par les changements climatiques.
Nulle fabrique de jouet, nul lutin, nulle fée des étoiles avec lui.
Où sont ses rennes ?
Et « où sont les neiges d'antan ? »
Noël sera de plus en plus triste tant que les conservateurs, républicains, maoïstes (sous leur nom ou sous d'autres noms, mais trompeurs) seront au pouvoir dans tous les pays.
Tant que les parents ne penseront pas aux enfants (mais à rien, comme d'habitude) au moment de voter.

Vespasiennes plutôt

Ces grosses tiares pontificales et ces clés prétendues de « saint Pierre », réunies pour former une fontaine à Rome, me semblent une des œuvres  parmi les plus « quétaines » (comme on dit au Québec) dont la présence des papes et de l'Église a amené la production dans la ville.
Il y en a bien d'autres mais celle-ci me semble d'une « splendeur » spéciale.
Y boiriez-vous ?
Peut-être aurait-on pu, avec infiniment plus de raison, utiliser cette forme pour des vespasiennes (c'est la ville où on a inventé celles-ci) plutôt que pour une fontaine.

P. S. D'autant plus, me fait remarquer quelqu'un, qu'on voit plein de symboles phalliques et vaginaux disséminés un peu partout parmi ces objets politico-religieux. L'éternel retour du refoulé ...

mardi 27 novembre 2012

Température du jour à Saguenay (27 novembre 2012)


Température du matin à Saguenay :  -7 ° C
    Température du soir à Saguenay : -9° C


 7 frimaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du chou-fleur

  


5e jour avant les calendes de décembre (mardi, jour de Mars), année 2765 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.


La 1ère tétrarchie, comprenant Dioclétien lui-même,
Maximien
, Galère et Constance Chlore
succède à
Dioclétien.


Deux citrouilles pleines ... de sens

Je n'aime pas le principe de la « fête » de l'Halloween (fin octobre), où l'on habitue les enfants à utiliser le chantage pour obtenir des bonbons.
Du moins, c'était le principe de la fête à son début, les déguisements visant, comme ceux des auteurs de vols de banque, à dissimuler l'identité des enfants qui procédaient au chantage.
On a tenté en vain de faire en sorte que les bonbons soient remplacés par des fruits.
Ou par de l'argent qu'on devait ensuite remettre à des associations de lutte à la pauvreté.
L'originel principe du chantage a survécu à tout.
La photo que vous voyez ci-dessus, avec son épouvantail qui montre des fesses de citrouille, me semble exprimer parfaitement le sentiment que j'éprouve devant cette fête.

Hérissons

 
Voici l'heureuse maman hérisson et son nouveau-né.
Et voici le scriptoforme « Le Hérisson » de Michel Beau (les « H » sont les piquants) :
 
Dont voici le texte squelette :


Humble Hobereau Haï des Hommes,
dans ton Habit tout Hérissé de Hallebardes,
sous l'Hortensia qui t'Héberge,
tu sais que l'Horloge a sonné
l'Heure des Hulottes
et des Hiboux aux yeux Hagards,
que l'Hirondelle qui Habite le Hangar,
là-Haut Harcèle et Happe un dernier moucHeron
et que le Héron, Hôte de notre étang,
regagne le Hamac d'un Hêtre Hospitalier.
Alors, Hardiment,
Tu quittes ton Hâvre.
À l'Horizon, Hésite et se Hausse
le Hublot de la lune dans son Halo.
La nuit sur le Hameau fait Halte.
Comme un Hommage Harmonieux,
s'élève un Hosanna de Hautbois et de Harpes.
Toi tu te Hâtes.
Tu te Hâtes, au Hasard,
parmi les rangs de Haricots
où t'attend depuis Hier
un repas d'HermapHrodites Herbivores.
Voici qu'un Hanneton -petit Hélicoptère-
Heurte de son Hélice la Hampe d'une fleur
et ta Hure Horrible en Hérite.
Et tu te Hâtes, tu te Hâtes;
tu Halètes dans l'Herbe Humide.
Hélas… Déjà le Houx rend Hommage à l'Hiver.
Le vent Hostile Hurle dans les Haubans du bois.
Alors, Hargneux, tu enfouis
dans ta Hutte Hermétique
ta mauvaise Humeur Héréditaire
et, pour attendre le printemps,
tu te racontes des Histoires
qui font tes nuits de Hors-la-loi
Hantées de rêves Héroïques.


Extrait de "Scriptoformes"
  
Michel Beau

lundi 26 novembre 2012

Température du jour à Saguenay (26 novembre 2012)


Température du matin à Saguenay :  -7 ° C
    Température du soir à Saguenay : -9° C


 6 frimaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la mâche




6e jour avant les calendes de décembre (lundi, jour de la Lune), année 2765 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.


La 1ère tétrarchie, comprenant Dioclétien lui-même,
Maximien
, Galère et Constance Chlore
succède à
Dioclétien.


Magie de l'art

 Tous droits réservés : Şakir Gökçebağ

Cette murale est en rouleaux de papier de toilette.
Voyez quelle grâce, quelle légèreté, quelle blancheur.
On pourrait y voir un nuage, même si l'artiste, le photographe turc Şakir Gökçebağ, que l'on voit photographié avec son œuvre, n'a rien révélé à ce sujet.
Rien de la vulgarité de l'usage habituel de ces rouleaux.
Magie de la métamorphose par l'art.
Depuis ses origines que l'art transforme ainsi les plus vulgaires des humains en êtres désirables ou imposants, voire en dieux.
Voyez ce que l'artiste a fait avec la forme de crochets de cintres.


Tous droits réservés : Şakir Gökçebağ

Jalousie

Cette photo avec dessins s'appelle « Jalousie » et je crois qu'il y aura bientôt une omelette dans une assiette quelque part dans une autre photo avec dessins -que je ne vous présenterai pas tant la chose va être horrible.
(Ce n'était qu'un mince prétexte pour vous présenter  le tango chanté par Plácido Domingo).



Il n'y a pas de diphtongue en grec

C'est le chapiteau d'une colonne qui était jadis sur le Cap Sounion, au bord de la mer Égée, là où se trouve encore le temple de Poséidon, dont il faisait partie.
(Posé-i-don, écrit-on en français, car on croit, depuis Érasme, que c'est ainsi qu'on doit prononcer ce nom, avec une diphtongue. C'est la graphie française. Mais il n'y a pas de diphtongue en grec et on doit prononcer, en grec, « Posidon », comme on doit prononcer « Dédalos » et non « Da-ï-dalos », ainsi qu'on le prononce quand on est cuistre -comme je l'étais moi-même avant d'aller en Grèce et de discuter avec un professeur de grec ancien-  et qu'on veut continuer à faire de soi un Leconte de Lisle ou un Bloch d'À la recherche du temps perdu)
Il est si ancien ce chapiteau qu'on ne reconnaît son style qu'avec difficulté, du dorique primitif (et j'ai des doutes : on le dirait taillé avec une pierre de silex comme au paléolithique)
Peut-être a-t-il assisté à la mort d'Égée qui, du haut du cap, a plongé dans la mer qui porte aujourd'hui son nom à la vue des voiles noires de la barque de Thésée de retour de la Crète avec Phèdre.
Ce chapiteau et sa colonne se trouvent aujourd'hui à Venise, dans le quartier de Dorsoduro, où on les a surmontés d'un petit lion ailé de saint Marc.
Voyez :


On peut appeler cela un viol religieux ou politique.

dimanche 25 novembre 2012

Température du jour à Saguenay (25 novembre 2012)


Température du matin à Saguenay :  -2 ° C
    Température du soir à Saguenay : -4° C


 5 frimaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du cochon

  
Petit cochon


7e jour avant les calendes de décembre (dimanche, jour du Soleil), année 2765 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.


La 1ère tétrarchie, comprenant Dioclétien lui-même,
Maximien
, Galère et Constance Chlore
succède à
Dioclétien.


Plus loin que la nuit et le jour


Le titre du billet précédent (ici) m'a rappelé celui d'une chanson de Desireless qui me plaît encore plusieurs années après sa publication, ce qui doit être le signe d'une chanson intéressante.
Mais intéressante ou pas elle me plaît encore.
Je vous la présente donc avec les paroles, je vais pouvoir l'écouter pendant quelque temps, comme vous, ce qui est la raison pour laquelle je publie chansons, arias et autres musiques.
Après tout, un blogue c'est surtout fait pour se faire plaisir (et éventuellement à ses visiteurs).



 Voyage Voyage


Au dessus des vieux volcans 
    
Glissent des ailes sous les tapis du vent 
    
Voyage Voyage 
    
Éternellement 
    
De nuages en marécages 
   
 De vent d'Espagne en pluie d'Équateur 
    
Voyage Voyage 
    
Vole dans les hauteurs 
    
Au-d'ssus des capitales 
   
 Des idées fatales 
    
Regarde l'océan 
  
    

Voyage Voyage 
    
Plus loin que la nuit et le jour
    
Voyage
    
Dans l'espace inouï de l'amour 
    
Voyage Voyage
Sur l'eau sacrée d'un fleuve indien 
 
    
Voyage 
    
Et jamais ne reviens 
 
    

Sur le Gange ou l'Amazone 
   
 Chez les Blacks chez les Sikhs chez les Jaunes 
    
Voyage Voyage 
    
Dans tout le royaume 
    
Sur les dunes du Sahara 
    
Des îles Fidji au FujiYama 
    
Voyage Voyage 
    
Ne t'arrête pas 
    
Au d'ssus des barbelés 
    
Des cœurs bombardés 
    
Regarde l'océan 
  
    

Voyage Voyage 
    
Plus loin que la nuit et le jour 
    
Voyage 
    
Dans l'espace inouï de l'amour 
    
Voyage Voyage 
    
Sur l'eau sacrée d'un fleuve indien 
   
 Voyage 
    
Et jamais ne reviens 
 
    

Au dessus des capitales 
   
 Des idées fatales 
    
Regarde l'océan 
    
Voyage Voyage 
    
Plus loin que la nuit et le jour
    
Voyage 
    
Dans l'espace inouï de l'amour 
    
Voyage Voyage 
    
Sur l'eau sacrée d'un fleuve indien 
    
Voyage 
    
Et jamais ne reviens

Mariage, mariage ...

Les costumes que portent ces personnages les désignent comme en train d'être mariés ou comme nouveaux mariés, je le crains.
L'épingle à linge dont ils émergent explique pourquoi plus de la moitié des Québécois qui sont en couple préfèrent ne pas être mariés.
Les personnages ne représentent plus que des moitiés de personnes avec leur arrière considérablement aplati (si je puis dire).
(Que cela ne détourne pas du mariage les personnes du même sexe qui désirent se marier, mais qu'elles soient averties).

Io la Musica son

 Crédit photo : Passou

C'est le rideau de scène de La Fenice à Venise.
Je ne l'ai pas encore vu se lever.
Si je le vois un jour se lever j'aimerais que ce soit sur une représentation de l'Orfeo de Monteverdi.
Dont voici les premières dix minutes, avec, notamment, l'aria de La Musica dont je suis épris :



Voici les paroles de l'aria :

LA MUSICA 

Dal mio Permesso amato a voi ne vegno, 
Incliti eroi, sangue gentil de’ regi, 
Di cui narra la fama eccelsi pregi, 
Né giunge al ver, perch’è tropp’alto il segno. 

Io la Musica son, ch’ai dolci accenti 
So far tranquillo agni turbato core, 
Et or di nobil ira et or d’amore 
Poss’infiammar le più gelate menti. 

Io su cetera d’or cantando soglio 
Mortal orecchio lusingar talora ; 
E in questa guisa all’armonia sonora 
Della lira del ciel più l’alme invoglio. 

Quinci a dirvi d’Orfeo desio mi sprona, 
D’Orfeo che trasse Al suo cantar le fere ,
E servo fé l’Inferno a sue preghiere, 
Gloria immortal di Pindo e d’Elicona. 

Or mentre i canti alterno, or lieti or mesti, 
Non si mova augellin fra queste piante, 
Né s’oda in queste rive onda sonante, 
Et ogni auretta in suo cammin s’arresti.

(Traduction)


LA MUSIQUE

Des rives de mon bien aimé Permesso, je viens à vous
Illustres héros, noble lignée de rois,
Dont la renommée conte les sublimes vertus
Sans atteindre à la vérité tant elles sont élevées.



Je suis la Musique, et par mes doux accents 
Je sais apaiser les cœurs tourmentés,
Et enflammer d’amour ou de noble courroux

Même les esprits les plus froids .


M’accompagnant d’une cithare d’or, j’ai coutume 
D’enchanter l’oreille des mortels ;
Et, à m’entendre, leur âme aspire
Aux sons harmonieux de la lyre du ciel.



C’est le désir de vous parler d’Orphée qui m’a conduite ici, 
Orphée qui de son chant apprivoisait les bêtes féroces 
Et fit céder l’Enfer à ses prières, 
Orphée, gloire immortelle du Pinde et de l’Hélicon.


Et tandis que je fais alterner les chants tristes et gais, 
Qu’à présent nul oiseau ne bouge dans ces arbres, 
Que tous les flots sur ces rives se taisent,
Et que la moindre brise en sa course s’arrête. 




Peut-être en l'écoutant, pourrai-je contempler ces dorures et ce plafond : 

samedi 24 novembre 2012

Température du jour à Saguenay (24 novembre 2012)


Température du matin à Saguenay :  4 ° C
    Température du soir à Saguenay : -2° C


 4 frimaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la nèfle


Fruits de la nèfle


8e jour avant les calendes de décembre (samedi, jour de Saturne), année 2765 de la fondation de Rome, selon le calendrier romain.


La 1ère tétrarchie, comprenant Dioclétien lui-même,
Maximien
, Galère et Constance Chlore
succède à
Dioclétien.


Censure talibane USA

Je ne sais rien de ce roman.
Seulement que les héritiers des talibans puritains étasuniens (et canadiens, toujours pâles moutons de ceux-ci) l'ont enlevé de la section librairie de leur site pour cause de « page titre pornographique ».
Parmi ces sites de talibans puritains, Apple, Amazon, eBay et tutti quanti (mais ni les sites québécois, ni les sites français, évidemment, à bas la censure religieuse !)
Je me hâte donc de la présenter sur mon blogue, pour vous faire voir in vivo la stupidité étasunienne (même pas seulement républicaine).
Est-elle porno cette chute de rein ?
Vous voyez ce que je veux dire quand j'emploie les mots « stupidité », « taliban », « puritain », voire « étasunien ».
Vous voyez pouquoi les talibans islamiques haïssent tant les USA (et vice-versa) ? 
Ce sont des rivaux dans la surenchère religieuse (des frères ennemis, mais des frères, comme Caïn et Abel, comme Isaac et Ismaël, etc.) !
N'achetez pas de livres sur les sites qui méritent l'un ou l'autre des qualificatifs ci-dessus.
On la voit encore mieux, cette chute de rein, sur la page titre originale anglaise  (excusez le flou du titre) :

Impasse du Curé

Voilà un nom qui convient parfaitement à une impasse : « Impasse du Curé ».
Il parle, ce nom.
(Dans certains lieux, on appelle « cul-de-sac » une telle impasse : le nom conviendrait aussi bien à « Cul-de-sac du Curé », voire encore mieux dans les circonstances scabreuses actuelles, ne trouvez-vous pas).
Vous ne croyez pas que cela existe ?
Eh oui, c'est à Paris, dans le 18e arrondissement ; elle donne sur la rue de la Chapelle.
Voyez la carte Google Maps ;


Nos aînés les oiseaux

J'aime à penser que, parmi les dinosaures, ce ne sont pas seulement les ancêtres des oiseaux (les théropodes du Jurassique moyen) qui avaient des plumes mais les dinosaures de toutes les espèces.
Et que chaque espèce était aussi différente des autres que les espèces d'oiseaux le sont entre elles.
L'oiseau que vous voyez ci-dessus est un simple étourneau (sansonnet), et pourtant regardez ses plumes semées d'étoiles, de galaxies et de toutes les couleurs du ciel et de la Terre.
Quel éclatant spectacle devait présenter la Nature à l'ère des dinosaures (dans laquelle nous serions encore, selon certains savants, puisque ceux que nous appelons les oiseaux, -qui sont en réalité des dinosaures volants pour la plupart-, comptent 10 000 espèces alors que les mammifères -dont les humains font partie- n'en comptent pour leur part que 6 400).
Cela fait dire au zoologiste Guillaume Lecointre que « nous sommes toujours dans l'ère des dinosaures ».
Nous partageons la planète avec eux, ils sont nos aînés, nous sommes seulement les cadets.
Nous sommes si acharnés à nous détruire et à tout détruire, peut-être, avec leurs ailes, nous survivront-ils pour continuer à présenter à jamais le splendide spectacle dont leurs ancêtres ont offert au monde les premières représentations.